Le fonctionnement de la médiation d’assurance

Plusieurs cas peuvent mener à un désaccord entre un assuré et son assureur. Ce pourrait être à cause d’un refus de prise en charge des frais de réparation ou d’une rénovation par ce dernier. Sinon, cela pourrait concerner le montant d’indemnisation qui s’avère être trop faible. Ou encore, le règlement d’un sinistre pourrait induire à un mécontentement. Pour éviter les poursuites judiciaires, qui non seulement feront perdre du temps mais aussi de l’argent, les compagnies d’assurance proposent des services consommateurs. Ainsi, l’assuré peut faire valoir ses droits par le biais de la médiation d’assurance.

Que faire avant de recourir à médiation d’assurance ?

Bien que la nécessité de faire appel à un médiateur d’assurance se présente, il s’avère quand même nécessaire de se rapprocher d’un interlocuteur. Dans ce cas, il vaut mieux choisir la personne à laquelle une discussion a déjà été préétablie auparavant comme l’agence, le bureau ou le courtier d’assurance. Ce professionnel proposera sans nul doute des solutions. Dans cette perspective, cliquez sur assurance-auto-stupefiant-alcoolemie-retrait-permis.com. Toutefois, si jamais le litige persiste, c’est seulement là qu’il importe de faire appel au service réclamation de l’agence d’assurance où a été souscrit le contrat. Quelques points sont alors à préciser quant à la nature exacte de la réclamation. Aussi, le numéro du contrat, toutes les références inscrites sur les lettres de l’agence sont à déposer et y mentionner un numéro de téléphone si jamais il sera nécessaire d’être contacté. D’autres documents encore sont à joindre. Alors que le problème ne peut toujours pas être réglé en interne, c’est seulement là qu’il faut saisir la médiation d’assurance.

La procédure de la médiation d’assurance

Pendant cette procédure, le délai légal de la prescription en assurance sera suspendu. Cela peut durer deux années si l’on compte à partir de la souscription. En effet, l’assuré en désaccord avec son assureur pourra engager une action de médiation dans ce délai sans être pénalisé par le temps, et ce,  jusqu’à ce que le traitement du dossier soit achevé. Deux possibilités s’ouvrent alors pour saisir la médiation de l’assurance. D’une part, on peut envoyer le dossier écrit à une adresse précise de la médiation d’assurance. Celui-ci comportera le nom de la société, les dates principaux des événements à l’origine du conflit, les décisions ou réponses de la société d’assurance et le numéro du contrat d’assurance.

Autres règles à respecter

Dans l’optique d’assurer un bon déroulement de l’opération, deux autres conditions sont aussi à respecter. D’une part, la médiation de l’assurance doit être saisie après l’envoi d’une réclamation écrite. Celle-ci est à adresser au service de réclamations compétent de l’agence d’assurance. D’autre part, le dossier doit contenir toutes les informations complètes avec les pièces nécessaires à son examen.

Que faire en cas de difficultés à trouver une assurance auto ?
Comment choisir la meilleure assurance voiture jeune conducteur ?